LA LORENZANY

 

   L’ensemble « La Lorenzany » emprunte son nom à une pièce pour clavecin intitulée Allemande grave La Lorenzany composée par Gaspard Le Roux et vraisemblablement dédiée au musicien italien Paolo Lorenzani.

  Cet ensemble se produit dans différentes formations de musique de chambre : soit à deux clavecins, soit en trio (hautbois ou flûte, basson et clavecin) ou encore en quatuor avec chanteur, dans un répertoire allant du 16ème jusqu’au 18ème siècle.   

Prise de son : Rudolf Buijs, Ile de France

Adagio sonate en trio de G.Ph. Telemann - Mariko Akimoto, Armelle Choquard, Henry Wyld
00:00 / 00:00
Sonate en trio de P. H. Erlebach (extrait) - Mariko Akimoto, Armelle Choquard, Henry Wyld
00:00 / 00:00
Petit entête
C. Schaffrath : Adagio de la sonate pour basson et clavecin - Henry Wyld, Armelle Choquard
00:00 / 00:00
L. Couperin : Suite en la pour clavecin - Armelle Choquard
00:00 / 00:00

        Prochains concerts :

  • Dimanche 23 mai 2021 à 17h : reporté Église américaine, 65 quai d'Orsay 75007 Paris

  • Dimanche 30 mai 2021 à 16h : Église Saint-Jean des Deux Moulins, 185 rue du Château des Rentiers 75013 Paris

  • Dimanche 13 juin 2021 à 17h : clavecin & orgue Chapelle de l'Agneau de Dieu, 2 place Henri Frenay 75012 Paris

  • Dimanche 19 septembre 2021 à 17h : Église évangélique de Courbevoie, 16 rue Kilford 92400 Courbevoie

  • Dimanche 26 septembre 2021 à 17h : Église Réformée d'Auteuil, 53 rue Erlanger 75016 Paris

  • Dimanche 7 novembre 2021 à 18h : Église évangélique Libre de Paris-Alésia, 85 rue d'Alésia 75014 Paris

  • Dimanche 12 décembre 2021 à 17h : Chapelle de l'Agneau de Dieu, 2 place Henri Frenay 75012 Paris

 

 

 

 

 

 

 

 

  Armelle Choquard, clavecin

Après avoir suivi ses études musicales au conservatoire de Reims puis au CNSMD de Paris, elle a ensuite approfondi l’étude du clavecin et de la basse continue auprès d’Ilton Wjuniski et Olivier Baumont. Titulaire du diplôme d’État et du certificat d’aptitude, elle enseigne actuellement le clavecin et la basse continue au conservatoire de l’Haÿ-les-Roses. Armelle Choquard est l’auteur de la nouvelle édition du Manuel Pratique Dandelot (Paris, Éditions Max Eschig, 1999). Elle a élaboré un recueil de pièces de clavecin destinées à la première année d’apprentissage du clavecin (Éditions Delatour, 2011).

 

 Olivier Trachier, orgue & clavecin

Lauréat du CNSM de Paris, du concours d’orgue de Bruges, il est titulaire du grand-orgue de Saint-Gervais à Paris et se produit en concert, en particulier sur les instruments historiques européens. Nommé professeur d’écriture au Conservatoire de Paris en 1989, il a créé la classe intitulée Polyphonie XVe - XVIIe siècles, qui propose une approche originale de la polyphonie ancienne et approfondit les fondements historiques de la pratique musicale. Il publie des travaux de recherche sur la polyphonie, adaptations d’œuvres classiques pour l’orgue et révèle les pièces de compositeurs anciens comme Antoine de Cousu ou Martin van der Bist.

 Mariko Akimoto, hautbois

Née au Japon, Mariko Akimoto aborde la musique dès l'âge de trois ans par l'étude du piano puis celle du hautbois, tout en menant de front un cursus d'études générales la conduisant à l'obtention du diplôme d'étude supérieure, licence ès lettres à l'Université de Tokyo

Elle poursuit ses études à l'École Normale de Musique de Paris dans les classes de Jean-Louis Capezzali et de Michel Benet, obtient le diplôme supérieur d'enseignement et la licence supérieure d'exécution du hautbois, puis un premier prix de hautbois au conservatoire d'Aubervilliers dans la classe de Jean-Michel Penot et enfin le prix de perfectionnement et d'excellence de hautbois au conservatoire de Rouen, sous la direction de Didier Pateau.

Elle se perfectionne en suivant les cours de Jacques Tys (Opéra de Paris).

Mariko Akimoto est professeur de hautbois à l'école de Margency et au conservatoire de Marne et Gondoire et dans diverses structures.

     

 Paul de Plinval, contreténor

Chanteur et chef de choeur, Paul de Plinval est professeur de chant choral au conservatoire de Versailles. Ayant découvert l'intérêt de son timbre de falsettiste en 1989, il s'est formé par la suite auprès de Michèle Ledroit à Strasbourg, Marie-Claire Cottin et Agnès Mellon à Paris. Autant intéressé par le répertoire ancien de la renaissance et de la période baroque que par les oeuvres contemporaines, il partage son activité de chanteur entre la pratique de soliste et celle de l'ensemble Ars Vocalis. Il s'est produit comme soliste à Paris ainsi qu'en Alsace avec la maîtrise de Colmar, le choeur Aria de Paris, l'ensemble William Byrd et le choeur Eonia.

 Hélène Douthe, flûte

Formée dans des conservatoires parisiens et d'Ile de France, elle est diplômée en flûte traversière moderne et baroque, et titulaire du Diplôme d'État de professeur de flûte traversière. Elle enseigne aujourd'hui aux conservatoires d'Étampes et de Vigneux-sur-Seine. Elle joue sur flûtes renaissance, baroque et moderne dans divers orchestres : l'Opéra Studio de Genève, le Jeune Orchestre de l'Abbaye, les Musiciens d'Ose et ensembles de chambre : "Les Joueurs de Traverse" (consort renaissance), "trio Minuetto" (flûte, violon, violoncelle). 

 

 Henry Wyld, basson

Diplômé de musicologie à l'université d'Exeter en Angleterre où il a parallèlement étudié le basson avec Kerry Camden, il a ensuite poursuivi son cursus d'études musicales en France auprès d'André Sennedat à l'École Normale de Musique, puis avec Amaury Wallez au conservatoire de Créteil.